“Gaspard va au mariage”, une ode à la bestialité du corps humain

Alors que Gaspard (Felix Moati) est le seul qui est parti du zoo familial pour partir habiter à Bruxelles, son frère Virgile (Guillaume Gouix) et sa soeur Coline (Christa Theret) ont construit leur vie autour de cette entreprise gérée par leur père Max (Johan Heldenbergh). Mais il se voit contraint de retourner dans le zoo familial, berceau de son enfance, pour le remariage de son père avec Peggy (Marina Foïs), qui travaille également dans ce zoo, au contact des animaux. En demandant à Laura (Laetitia Dosh) de jouer sa copine le temps de son séjour, Gaspard va re-découvrir sa famille sous le regard de cette inconnue et son regard innocent. Ce film est une ode à la poésie en plein milieu d’un zoo plein d’histoires, d’émotions mais surtout, la découverte d’une famille hors du commun et décomplexée.

Le film commence avec la rencontre de Gaspard et Laura, la présence de cette dernière va nous mener au sein d’un zoo où vit une famille dans laquelle règne les non-dits. Au milieu d’un paysage onirique, les animaux vont accompagner les émotions des protagonistes ainsi que leur état d’esprit tout au long du film. Chaque animal a son rôle à jouer pendant la préparation d’un mariage vouer à l’échec avant même l’arrivée de Gaspard au bercail.

Ce titre du film d’Antony Cordier, Gaspard va au mariage, et sa sonorité proche de celle de “Martine va à la plage” souligne un réel retour un enfance, un retour sur ce dont on croit avoir bâti, sur les souvenirs, et la manière dont ils nous façonnent à l’âge adulte. En revenant dans la maison de son enfance, Gaspard revient sur ses acquis, mais surtout sur sa relation avec ses frères et soeurs. Au travers d’une relation distante avec son frère et au contraire, très fusionnelle, presque gênante avec sa jeune soeur, ses souvenirs vont le rattraper et Laura va l’aider à ouvrir les yeux sur sa propre vie.

Max et Peggy
Marina Foïs et Johan Heldenberg – Source: @johanheldenberg / Instagram

Ce conte aux images lyriques, les métaphores animales et un récit en quatre parties, comme si ce retour aux sources devaient déjà prendre fin avant même qu’il commence.

L’animalité se trouve à travers la peau d’ours que Coline porte sur elle. Tout au long du film, la peau de cet ours mort lorsqu’elle n’était qu’une petite fille, l’accompagne et la protège, comme si le souvenir la protégeait de la vie d’adulte, de ses peurs, et l’empêche de souffrir des réalités de la vie, de sa famille mais également d’elle-même. Rien ne peut l’atteindre, pas même les personnes qui se retrouvent entre elle et sa famille. Alors que des chiens se mettent à tuer les animaux du zoo jour après jour, les cadavres qu’ils retrouvent aux quatre coins de leur terrains ne sont qu’une métaphore de la fin d’une histoire, la fin de cette innocence, de l’enfance et des souvenirs de cette famille lorsqu’ils étaient unis.

Gaspard et Laura
Gaspard et Laura vont au zoo – Source: @cineelvia / Instagram

Mordue par un tigre lorsqu’ils étaient enfants, la fratrie est orpheline de mère, comme si la bestialité qui les entoure n’a fait que les menacer tout au long de leur existence. Une bestialité dont ils se sont protégés et n’ont pas su vivre autrement depuis. Maintenant qu’elle commence à leur échapper, au même moment que Laura, une nouvelle femme dont les animaux sont presque inconnus, ils doivent apprendre à baisser les armes et vivre sans montrer les crocs, pour la première fois depuis un certain temps, ce qui semble destabiliser cette famille.

La bestialité a intégré la famille comme un de leur nouveau membre, comme pour remplacer la figure maternelle. Parent comme enfants n’ont aucun problème avec leur nudité, et montrent leurs faiblesses comme leurs forces sans aucun artifice que la conversation soit sérieuse, ou non.

Gaspard serait donc, comme un autre Gaspard du nom de Proust, le narrateur de ses souvenirs, dont les animaux seraient les madeleines.

Gaspard va au mariage est au cinéma depuis le 31 janvier 2018.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

%d bloggers like this: