LA CRITIQUE D’ASHLINN – Michael Pearce réécrit l’histoire de la “Bête de Jersey” dans un thriller haletant

Michael Pearce, réalisateur inconnu jusqu’à ce jour, commence fort au cinéma avec son thriller angoissant Jersey Affair, de son titre original Beast. Le titre français lui, rend hommage au lieu où se déroule l’intrigue du film. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si Pearce a décidé de tourner son film à Jersey, lui-même originaire de cette petite île située entre l’Angleterre et la France.

Pour comprendre Jersey Affair, on se doit de connaitre l’histoire effrayante de la  « Bête de Jersey » auquel le film fait référence. Edward Paisnel était un monstre, un prédateur sexuel qui habitait et rôdait sur l’île anglo-normande. Il a été inculpé pour 13 viols commis entre 1960 et 1671.

C’est au travers de cette histoire que Pearce décide de créer l’angoisse et le suspens de son film. Entre la beauté du paysage et le sordide qu’implique l’histoire de Paisnel, il crée un film sombre et envoutant. On y retrouve alors les deux personnages principaux, Moll,  une jeune fille originaire de l’île, amourachée d’un nouvel arrivant à Jersey, le jeune et mystérieux Pascal. 

Moll est une jeune femme délicate et solitaire originaire de Jersey. Elle vit dans une communauté isolée dans laquelle elle est malmenée par une mère oppressante et autoritaire. Pascal lui, est un beau jeune homme mystérieux qui a lui aussi un esprit torturé. Un descendant normand qui semble dissimuler un passé trouble.

Jersey Affair 2.jpg
Moll et Pascal vont devoir subir les foudres des habitants de l’île. Source : Bac Films

Les deux personnages finissent par s’embarquer dans une idylle amoureuse. C’est alors que la bête apparait laissant Pascal, presque indigène au sein de cette communauté traditionnelle et autoritaire, en parfait suspect pour le meurtre de nombreuses jeunes filles. Moll, prise de sentiments pour Pascal, le défend aveuglement accablée par les foudres de sa famille.

L’intrigue du film est alors de savoir si Pascal est la Bête qu’ils poursuivent ou s’il est innocent.

Pour son premier long métrage, Pearce s’est tout de même offert un beau casting avec Jessie Buckley dans le rôle de Moll, et l’hypnotique Johnny Flynn, qui interprète Pascal. Buckley est une actrice et chanteuse Irlandaise qui s’est fait connaitre pour avoir participé à l’émission de talents “I’d Do Anything”, produit par la BBC en 2008. On la retrouve également dans l’adaptation du roman de Tolstoi, War and Peace – Guerre et Paix – en 2016.

Johnny Flynn, lui, est un musicien, chanteur et acteur Anglais. Il est connu pour son groupe Johnny Flynn and the Sussex Wit mais aussi pour son rôle dans la série Lovesick, anciennement produite par Channel 4 et rachetée par Netflix.

Jersey Affair.png
Pascal, un homme mystérieux au milieu de Jersey. Source : @bacfilms / Instagram

Non seulement impressionnants dans leurs carrières individuelles, ces deux acteurs ont, ensemble, une alchimie incroyable. Le film doit d’ailleurs beaucoup au magnétisme qu’ils dégagent. Leur performance en tant qu’amants sauvages et terribles n’a de cesse d’être félicitée par les critiques. 

Même si le scénario du film ne promet rien d’original, il semblerait que Pearce ait créé une intrigue angoissante et excitante grâce au contraste de la relation de Moll et Pascal ainsi que l’histoire vraie qu’il a décidé d’adapter sur le grand écran.

Pour un premier long-métrage, il semblerait que Pearce ait fait preuve d’un savoir-faire irréprochable tout autant dans la mise en scène que dans la direction d’acteurs.

Le thriller britannique sort aujourd’hui, mercredi 18 avril, dans les salles de cinéma françaises. Alors on prend un peu de son temps libre et on court découvrir ce nouveau cinéaste très prometteur !

Unknown filmmaker to this day,Michael Pearce starts out strong in the cinema world with his anxious thriller Beast. The French title, Jersey Affair, refers to the place where the story takes place. It’s not a coincidence if Pearce picked Jersey for his movie, since he is himself from this little island located between France and England.

To understand Beast, it is important to know about the frightening story of the Jersey Beast which the movie refers to. Edward Paisnel was a sexual predator who was prowling around the Island. He was arrested for committing 13 rapes between 1960 and 1971.  

It’s through this story that Pearce decided to build the anguish and the suspense of his movie. Between the beauty of the place and the sordid nature of Paisnel’s story, he manages to create a captivating and dark feature film. We meet two main characters, Moll a young woman from Jersey, in love with a newcomer, the young and mysterious Pascal.

Moll is sensitive and lonely, she lives in an isolated community in which she is mistreated by her authoritarian and oppressive mother. The mysterious Pascal has himself a tortured spirit, he’s a Norman descendant who seems to be dissimulating a troubled past…

The two characters end up starting a love affair. It’s at this point in the story that the Beast appears leaving Pascal, an outsider to this traditional community, as the perfect suspect for the murders of numerous young women. Moll, emotionally attached to Pascal, takes his defense blindly and is overwhelmed by the wrath of her family.

The plot revolves around finding out if Pascal is the Beast or if he’s innocent.

For his first feature film, Pearce got himself a pretty cool casting with Jessie Buckley as Moll and the mesmerizing Johnny Flynn who interprets Pascal. Buckley is an Irish actress and singer who got famous after taking part in the talent show “I’d Do Anything” produced by the BBC in 2008. We find her again in the adaptation of War and Peace, Tolstoi’s Novel, in 2016.

Johnny Flynn is an English actor, singer and musician. He is famous thanks to his well-known band Johnny Flynn and the Sussex Wit, but also for his part in the series Lovesick previously produced by Channel 4 then by Netflix.

Not only impressive because of their individual careers, these two actors share an incredible chemistry. The movie owes a lot to the magnetism they emit. Their performance as wild lovers keeps on being congratulated by film critics.  

Even if the script doesn’t offer a lot of originality, it looks like Pearce managed to create an anguished and exciting plot thanks to the relation of Moll and Pascal as well as Paisnel’s story that he adapted well to the big screen.

For a first feature film, it looks like Pearce proved himself by showing an expertise in staging and directing this English thriller that came out on the 18th of April in France. So, if you have the chance, take the time to discover this very promising new filmmaker.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: