La Femme ne nous aime pas, mais en musique !

La Femme a sorti son dernier clip, “Elle ne t’aime pas”, mercredi 2 mai dernier.

La Femme, c’est ce groupe français originaire de Biarritz créé par Marlon Magnée, au clavier, et Sacha Got à la guitare et à la thérémine. Depuis, les membres ne cessent de se multiplier, après avoir accueilli – et venant des cinq coins de l’Hexagone – Sam Lefèvre à la basse, Noé Delmas à la batterie ou encore Lucas Nunez Ritter aux percussions. Le groupe a rencontré leur chanteuse principale, Clémence Quélennec, sur Internet. Original !

Alors que les voix féminines sont paradoxalement en minorité, le groupe commence à composer en 2010, et sort leur morceau éponyme, “La Femme”, la même année, ce qui signe le nom officiel du groupe. Cette entité psychédélique à la musique punk électronique fait penser à un Alain Bashung qui prendrait un verre accoudé face à Lou Reed.

C’est en 2013 que le groupe se fait connaître avec le morceau “Sur la planche”, issu de son premier album “Psycho Tropical Berlin”. Après avoir gagné les Victoires de la Musique dans la catégorie “Album révélation de l’année” en 2014, ils sortent leur deuxième album, “Mystère”, en 2016. Et c’est de cet album que sort leur nouveau clip, “Elle ne t’aime pas”.

Cette vidéo met en image des paroles honnêtes et directes, comme toujours accompagnées d’une musique entrainante, qui donne envie de secouer sa tête dans tous les sens et de se déhancher sans jamais s’arrêter. En créant un parallèle entre l’homme et la femme, la voix devient le narrateur omniscient de leur histoire, le témoin de ce qu’il se passe des deux côtés du couple. Les corps déambulent dans la ville, dans une pièce sombre, se questionnent, mais jamais ne se retrouvent.

“Elle ne t’aime pas”, c’est la voix du mec qui dit la vérité à son pote, même s’il ne veut pas l’entendre. Les images se succèdent, les couleurs aussi, la cigarette de la femme se consume comme l’amour de l’homme qui l’aime. Cette cigarette, c’est le temps de la chanson, mais également la réalité qui s’abime, qui fait mal. Contrairement à l’homme, net, ancré dans la réalité, la femme est floue, comme si elle faisait partie d’un rêve. Comme si elle sortait de son imagination. “Elle ne t’aime pas”, c’est l’histoire de la vie. Fais-toi à cette idée que votre histoire est finie. Laisse la partir. Mais ce rêve prouve qu’il n’y arrive pas, que, métaphoriquement, la femme est sa prisonnière. Ou plutôt, qu’il est prisonnier de son emprise, malgré elle.

La Femme passe au festival Citadel à Londres le 15 juillet prochain et le 13 août au festival hongrois, le Sziget Festival et ça donne envie de prendre des billets très rapidement. En attendant, direction YouTube pour écouter “Elle ne t’aime pas” en boucle.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

%d bloggers like this: