Sally Rooney donne une voix aux misfits dans “Conversations with Friends”

Lorsque Frances, une jeune étudiante de 21 ans à Dublin, rencontre Nick, un acteur de 32 ans, elle ne s’attend pas à ce que cet homme marié la fasse sortir des sentiers battus, notamment lorsque son ex, Bobbie, se prend d’admiration pour la femme de son amant. Un vrai casse-tête dans lequel va s’installer un jeu de cache-cache mais également une co-dépendance dans laquelle chacun des personnages va se confier et se mettre à nu, que ce soit à travers un écran, un morceau de papier, ou encore lors d’une discussion sur l’oreiller.

9780451499059.jpg

Tiraillée entre l’amour qu’elle ressent pour Bobbi, sa meilleure amie et accessoirement ex-copine, elle ne peut pas s’empêcher d’imaginer ce qu’elle pense d’elle lorsqu’elle la voit dans les bras de quelqu’un d’autre, et qui plus est, ceux d’un homme.

A travers le quotidien de Frances mais également la manière dont elle essaye de gérer ses émotions, on découvre à quel point son inconscient est étroitement lié à son corps et son fonctionnement. D’ailleurs, grâce à une écriture fluide, parfois presque orale, comme si elle posait les mots sur le papier tels qu’il lui venait lorsqu’elle parle à des potes autour d’un verre, Sally Rooney n’a pas peur de parler de l’anatomie féminine et de la manière dont le psychologique est indissociable de notre corps. Les tabous, c’est pas pour elle.

Et le sexe dans tout ça ? C’est sûrement le personnage principal de ce roman. Alors que Frances n’a connu que Bobbi, une toute nouvelle vie sexuelle s’ouvre à elle lorsqu’elle rencontre Nick. Obligés de se cacher mais aussi de gérer leurs propres maux, ils s’aident mutuellement à gérer leurs fantômes à travers cet acte physique qu’est le sexe.

Et qu’en est-il de Melissa, la femme de Nick, cette jeune auteure vicieuse qui s’amourache de ces deux jeunes filles que sont Frances et Bobbi, jusqu’à les inviter dans sa maison en France et les présenter à leurs amis ? Une part de vice s’empare d’elle, cette femme dont on ne sait rien, la femme trompée, aveugle, qui exècre son propre mari et ne lui accorde que sarcasme et pitié. Toute en absence, elle arrive néanmoins à faire monter le doute entre les deux étudiantes jusqu’à les liguer l’une contre l’autre, et à mettre un mur entre Frances et Nick.

Melissa, c’est la maladie qui va ronger peu à peu Frances, sa conscience, ou plutôt, son inconscient.

Tout ça, Sally Rooney le raconte en 2017, du haut de ses 26 ans, âge auquel elle a également été nominée pour le Sunday Times EFG Short Story Award avec sa nouvelle Mr. Salary.

Le 25 mai 2017, Conversations with Friends, son premier roman, voit le jour aux éditions Faber. Cette jeune auteure donne une voix à ceux qui restent silencieux, ceux qui ont peur ou qui sont différents. Elle leur donne une place dans ses romans, mais également dans le quotidien de ses lecteurs, dans la société, grâce à un langage cru, qui créé des émotions chez le lecteur, qui fait réagir. Elle fait une place aux misfits, ceux qui ne trouvent pas leur place dans notre société.

Et si tu en redemandes, son deuxième roman Normal People est sorti le 28 août 2018, également aux éditions Faber.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: