Jacky Schwartzmann revisite l’humour noir Hitchcockien dans “Pension Complète”

Héros de l’humour noir, Jacky Schwartzmann, écrivain originaire de Bezançon, revient avec “Pension Complète”, son dernier roman totalement déjanté à la rencontre de “Sur la route” de Jack Kerouac et l’univers perché de Laurent Chalumeau.

L’auteur nous plonge dans la vie de Dino Scala, un quarantenaire paumé qui vit au aux crochets de sa compagne Lucienne, une riche veuve de plus de vingt ans son ainée. Bien installé dans son Luxembourg d’adoption, il se voit néanmoins forcé de quitter son petit ilot de tranquillité et se retrouve à séjourner au camping des Naïades, non loin de Saint-Tropez.

Néanmoins, c’est bien vide pour un camping du Sud de la France en plein été. Le décès d’un jeune hollandais dans la piscine a en effet fait fuir la plupart des clients du jour au lendemain. Sauf l’auteur a succès Charles Desservy qui se prend d’amitié pour Dino, un soir qu’ils boivent un verre au bar au bord de la piscine. Oui, c’est glauque, mais c’est ce qui rend ces deux personnages bizarrement touchants.

C’est donc sur fond de meurtres et la reconquête de sa bonne vieille Lucienne que Dino va vivre ces quelques jours dans le Sud de sa France natale.

Dino est l’exemple type de l’anti-héros, celui qui nous fait réaliser qu’en fait, on est mieux dans nos baskets que dans les siennes et qui, paradoxalement, nous fait rire de son malheur. Entre comédie et suspense, Schwartzmann plonge donc le lecteur dans une intrigue Hitchcockienne, dominée par l’humour noir.

728253-ez-Jacky-Schwartzmann-recadre-770x433
Jacky Schartzmann. Source : lyoncapitale.fr

Un peu comme si la France représentait tout le malheur que le personnage principal a pu rencontrer au cours de sa vie, il n’a donc qu’un but : retourner au Luxembourg pour retrouver Lucienne. Ce road-trip touchant et à la fois hilarant, donne l’impression au lecteur d’avoir pris des drogues hallucinogènes et de se taper des barres sans quitter son canapé.

On s’attache donc petit à petit ce looser qui se retrouve au milieu d’une enquête de police pour élucider une série de meurtres tous plus incongrus que les autres, entre deux footings riches en adrénaline pour relâcher la pression.

“Pension Complète”, c’est le terrain de jeu, le Cluedo de Jack Schwartzmann. Tu rigoles bien pendant le jeu et en regardant tes potes se planter quant au meurtrier jusqu’à ce que l’on découvre qui est le responsable. Le Colonel Moutarde a-t-il tué Madame Pervenche avec le couteau dans la cuisine ? L’auteur a donc décidé de faire souffrir son personnage principal et d’en faire sa marionnette et nous faire rire pour mieux encaisser la pression de la quête du tueur.

Après “Demain c’est loin”, paru le 12 octobre 2017 et récompensé du Prix Transfuge pour le meilleur espoir polar, “Pension Complète”, sorti le 11 octobre dernier, fait passer l’auteur d'”espoir” à “confirmé”.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: